Un double squeeze analysé en détail

Présentation de la donne

A642
106
R653
D43
D10983
V72
D72
95
V7
D9543
109
RV106
R5
AR8
AV84
A872
NESO
pp2SAp
3p3p
3SA

Entame : 10 de

Analyse des mains

Compte des levées de tête

2 , 2 , 2 , 1 , soit 7 levées – Il en manque 2.

Compte des levées éventuelles supplémentaires

Compte tenu du danger que représentent les il faut faire attention au nombre de fois qu’on peut rendre la main.
– En rendant la main une fois on peut réaliser 1 levée à si la répartition est 3-2, ou 1 si le Roi de est en Ouest.
On peut aussi réaliser 2 levées à si la répartition est 3-2 ET que Est a le 10 et le 9 doubleton (en jouant le Roi et ensuite le Valet).
– En rendant la main 2 fois la seule possibilité est que les soient répartis 3-2 avec le Roi en Est ET que Est n’ait que 2 .

Dans ces conditions la perspective de réussir le contrat est supérieure à 70%. Pas mal !

Que se passe-t-il si la distribution est défavorable ?

Quand il manque une levée il faut toujours se demander si un squeeze est possible.
Qui dit squeeze dit squeezante. Dans le cas présent elle ne pourrait être qu’à .
Ensuite il faut chercher quel squeeze pourrait être envisagé : simple, double, triple ?

Pour le squeeze simple il ne faudrait que 2 couleurs, or ici on en a 3 de concernées. Le triple squeeze ? Ce n’est pas vraisemblable. Il ne resterait éventuellement qu’un double squeeze avec une couleur commune (gardée des 2 côtés) et une couleur propre à chacun des 2 adversaires.

Avec l’entame du 10 de en Ouest on peut déjà penser que Ouest est long à , et que la garde à s’y trouve.
La couleur commune doit être car une des 2 mains en possède au moins 4.

Si Ouest Garde et alors Est garde et .

Le tableau étant poser comment articuler le jeu pour conserver toutes les options intactes ?

Si on veut squeezer Ouest entre les et les il faut éliminer les de sa main. De la même façon si on veut squeezer Est entre les et les il faut enlever les de sa main. Ca tombe bien car l’entame a commencé à le faire.

Déroulement du jeu

1ère levée : 10 de en Ouest, 2 en Nord, 7 en Est et Roi en Sud
2ème levée : On a vu que l’emplacement du Roi de pouvait donner une levée. Comme dans le même temps il faudrait enlever les de la main d’Ouest en cas de double squeeze, on teste : 2 de en Sud, 9 en Ouest, Dame en Nord, et Roi en Est.
Attention : on ne doit pas jouer l’As de et ensuite vers la Dame, au risque de perdre 3 dans le pire des cas !
3ème levée : Est en main, renvoie le Valet de , le 5 en Sud, le 9 en Ouest, le 4 en Nord (Comme Est est maître et qu’il est très probablement doubleton on le laisse en main).
4ème levée : Est renvoie le 6 de , le 7 en Sud, le 3 en Nord (est a donc encore le Valet et le 10).

A ce stade le déclarant a réalisé 2 levées et la défense 2 levées. Le déclarant peut encore faire 1 , 2 , probablement 3 , et 1 , soit 7 levées, contrat gagné. On a vu qu’avec une distribution favorable des (doubleton 10 9 en Est) le déclarant pouvait faire sans aucun risque 4 levées à , soit au total 3SA+1. Mais on a vu aussi que dans ce cas un double squeeze pouvait être enclenché puisqu’on a la confirmation que Est n’a plus de et que Ouest n’a plus de .

Le double squeeze proprement dit

Les gardes et les menaces

Les Gardes : en Ouest, Dame de et une carte supérieure au 8 de . En Est, le Valet de et une carte supérieure au 8 de .
Les Menaces : en Sud, le 8 de et le 8 de . En Nord, le 6 de .

La squeezante

La squeezante doit être le 4ème . On voit que cette carte peut être soit en Nord soit en Sud. Comment choisir ? On a 2 menaces en Sud avec une couleur () commune qui a 2 cartes d’Entrée avec une carte en Nord permettant la communication. Par contre Sud on ne peut plus communiquer directement avec Nord pour exploiter la menace qui s’y trouve. Il faut donc que la squeezante soit en Nord.

Comment doit-on jouer les ?

On sait que quelque soit la façon de jouer les ne fait courir aucun risque pour le contrat. On va donc les jouer pour tenter 4 levées à . Pour cela on a vu qu’il fallait que Est ait un doubleton 10 9.
Le jeu des : On commence par le Roi pour continuer du Valet ce qui écrasera le 10 d’Est. Que Ouest couvre de la Dame ou non ne change rien. On veillera juste à se trouver en Nord à la 4ème levée qui sera la squeezante.

Le jeu de la carte

Comme pour tous les squeezes on enlève les gagnantes qui ne servent pas au squeeze proprement dit avant de jouer la squeezante. Ici l’As de ne sert plus. On le joue pour ne conserver que la menace (le 8). Sur l’As de Ouest défausse sans conséquence pour l’instant.

6
106
6
D
V72


D95

V

AR8

8

On se trouve au mort pour jouer la squeezante. Cependant, avant de la jouer, on enlève L’As de qui ne sert plus à rien. Est doit défausser , Sud défausse , Ouest restant avec la Dame sèche.
Voici la position quand on va jouer le 6 de .

Sur le 6 de Est doit défausser sinon le 8 de en Sud devient maître. Le 8 de n’étant pas libéré, devient une carte libre qu’on défausse sur la squeezante. Ouest est dans la même situation. S’il défausse la Dame de le 6 en Nord devient maître ; s’il défausse le 8 de en Sud devient maître.

Finalement au lieu de gagner 1 levée vous en gagnez 2, pas mal, non ?

Conclusion

L’analyse ci-dessus peut paraître un peu décourageante. Vous vous dites qu’à la table jamais vous n’aurez le temps d’analyser une donne de cette façon-là. C’est vrai quand on découvre pour la première fois le sujet. J’aurais pu être beaucoup plus court et juste dérouler le jeu de la carte sans rien dire. Vous auriez trouvé que c’était magnifique. Cependant cela ne vous aurait rien appris du tout.
Ma longue explication n’a qu’un but : vous faire comprendre qu’il y a une logique de base finalement assez simple et accessible par tous les bridgeurs et bridgeuses ayant malgré tout de bonnes notions du jeu de la carte.

Dans mes cours je vous donne toutes les clés qu’il faut pour « voir » s’il peut y avoir un squeeze et comment le mettre en place. Ce qui est très utile avec l’étude des squeezes c’est que cela oblige à une gymnastique d’esprit qui dans tous les cas est profitable dans tous les compartiments du jeu. Si cela vous intéresse contactez-moi.

Un autre exemple de double squeeze joué aux USA en 1981 par Oswald Jacoby et Alan Sontag très joliment réalisé après des enchères osées : cliquez ici (c’est en anglais).

Laisser un commentaire