Double squeeze : Introduction

Dans cet article je vais vous indiquer les éléments de base qui constituent un double squeeze. D’autre chapitres suivront. Vous pouvez consulter le programme complet et me contacter si vous voulez aller plus en détail sur ce sujet passionnant.

Pourquoi « double squeeze » ?

Le mot double, dans double squeeze, fait référence aux deux adversaires qui vont être victimes du squeeze à tour de rôle. Ce qui veut dire que chacun d’eux va être squeezé sur 2 couleurs dont une est commune aux deux. Par exemple l’adversaire de gauche va être squeezé à et , et celui de droite à et . En d’autres termes à gauche il y a une garde à et une garde à , et à droite une garde à et une garde à ; est la couleur Commune.

Les menaces

Comme il y a 3 couleurs concernées, il y a donc 3 menaces. Comme pour tous les squeezes on ne peut pas avoir les 3 menaces dans la même main.
La localisation des menaces par rapport à la squeezante détermine la façon de jouer le double squeeze mis en place.

La préparation du double squeeze

On a 2 phases de jeu habituelles pour tous les squeezes :
– la préparation du squeeze jusqu’au moment où l’on dit qu’il est « établi ».
– l’exécution du squeeze proprement dit qui s’active quand on joue la squeezante.

La phase de préparation d’un double squeeze est un peu plus délicate que celle des squeezes simples et triples. En effet, comme on a des gardes de chaque côté de la squeezante la façon dont on va l’établir va dépendre d’un nouveau facteur : celui de DROITE et de GAUCHE.
Droite veut dire « à droite de la squeezante », et réciproquement Gauche veut dire « à gauche de la squeezante »

Quatre mots de vocabulaire

Menace Droite : celle qui est gardée uniquement par l’adversaire située à Droite de la squeezante
Menace Gauche : celle qui est gardée uniquement par l’adversaire située à Gauche de la squeezante
Menace Commune : celle qui est gardée à la fois à Droite et à Gauche
Couleur libre : 4ème couleur ne comprenant aucune menace

Il y a donc toujours 2 menaces dans une main et une dans l’autre.
On peut schématiser comme suit les 4 positions possibles des menaces et des gardes :

Menace D
Menace G
Garde G
Garde C
Garde D
Garde C
Menace C
Menace G
Menace C
Garde G
Garde C
Garde D
Garde C
Menace D
Menace C
Garde G
Garde C
Garde D
Garde C
Menace G
Menace D
Menace G
Garde G
Garde C
Garde D
Garde C
Menace D
Menace C

Principe de base d’un double squeeze

Pour que le double squeeze fonctionne, chacun des défenseurs doit faire l’objet d’un squeeze simple entre la couleur de sa garde et la couleur commune.
On vérifie en utilisant ma méthode qu’un squeeze simple est possible sur chacun des défenseurs (Voir mon cours sur les squeezes).
Comprenez bien que le fait de déclencher 2 squeezes simples successivement implique que la préparation du premier squeeze ne « tue » pas le second. D’où l’importance de l’ordre dans lequel les cartes maitresses vont être jouées avant la squeezante.

On va voir qu’en général on joue les cartes gagnantes des couleurs à menace simple, en ne touchant pas à celles de la couleur commune. C’est ce qui rend le double squeeze plus compliqué que le squeeze simple ou triple.


5
R8
A5

6
DV
DV

98
9
R9
V
V7
7
8

Exemple de double squeeze (1)

Dans l’exemple ci-contre, qu’avons nous à 5 cartes de la fin ?

En Sud on a la squeezante, en général la dernière carte de la couleur libre, ici le Valet de .
Une Menace Droite, 7 de .

Une couleur commune : . Ouest et Est y ont chacun une Garde.
Une Garde en Ouest (Gauche)
Une Garde en Est (Droite)

En Nord on a la Menace commune, 5 de .
Une Menace Gauche, 8 de .

Pour atteindre Nord il faut une carte d’Entrée : l’As de .

Voilà ! le squeeze est presque établi. Comme d’habitude avant de jouer la squeezante, Valet de , on va jouer les cartes maîtresses qui ne sont pas utiles au squeeze proprement dit : Le Roi de et le Valet de .

Maintenant on joue la squeezante :
Si Ouest défausse son dernier honneur , Nord défausse le 5 de . On remonte au mort avec l’As de pour jouer le le 8 de devenu maître.
Si Ouest défausse Nord peut défausser le 8 de qui n’est pas affranchi. Dans ce cas Est doit défausser, c’est lui qui est squeezé à son tour :
Si Est défausse Sud peut jouer le Valet de et le 7 devenu maître.
Si Est défausse c’est le 5 de du mort qui devient maître dès que l’as est joué.

Qu’apprend-on de cet exemple ?

Vous avez sans doute remarqué, quand on a joué les dernières cartes maîtresses avant la squeezante, qu’on a d’abord enlevé le Roi de puis le Valet de , et pas le contraire ! En effet, c’est une évidence, pour pouvoir jouer la squeezante il faut se trouver du bon côté ! Si vous enlevez d’abord le Valet de vous ne pourrez plus revenir en main ! Oops !

Un conseil très important : Dans cette configuration il est important de jouer les cartes maîtresses de la couleur Gauche (ici ) avant celles de la couleur Droite (ici ). Dans certaines situations cela n’a pas d’importance, mais si faute de temps vous n’arrivez pas à définir la couleur à jouer, jouez la couleur Gauche avant la Droite. Cela fonctionnera dans la majorité des cas. MAIS… cette semi-règle n’est pas absolue !


5
87
D5

V87
D9

D95

V9
V
AR3

4

Exemple de double squeeze (2)

Dans l’exemple ci-contre, qu’avons nous à 5 cartes de la fin ?

En Sud on a la squeezante, le Valet de , et une Menace Commune, le 3 de .
En Ouest : une Garde Gauche la Dame de , et une Garde Commune le Valet de .
En Est : une Garde Droite le Valet de , et une Garde Commune la dame de .
En Nord : une menace Gauche le 8 de , et une menace Droite le 5 de .

On a joué les Gagnantes restantes dans le bon ordre, sans toucher à celles de la couleur commune . Le squeeze est établi.
On enclenche le squeeze en jouant la squeezante, Valet de .

Sur la squeezante Ouest a une carte libre à (le 9) ainsi que Nord (le 7 de ). Par contre Est est squeezé : il doit défausser un (couleur commune) sinon il libère le 5 de en Nord. Est ne garde donc plus .
Maintenant c’est au tour d’Ouest d’être squeezé : comme la menace ne peut plus être affranchie Sud joue peut jouer vers la Dame ce qui va obliger Ouest soit à défausser le 7 de de la couleur commune, ce qui affranchit le 3 de en Sud, soit à défausser la Dame de ce qui affranchit le 8 de de Nord.

Quel constat peut-on tirer de ces 2 exemples ?

Vous remarquerez que le premier des deux adversaires qui se trouve immédiatement squeezé est celui qui suit le joueur ayant les 2 menaces. Dans l’exemple 1 Sud a les 2 menaces, et c’est Ouest qui subit le premier squeeze direct. Dans l’exemple 2 c’est Nord qui a les 2 menaces : Ouest n’est pas directement squeezé, il n’est qu’affaibli car il a encore une carte libre ; par contre Est est immédiatement squeezé.
Ne pas oublier bien entendu qu’il faut avoir une carte libre à jouer sur la squeezante comme pour tous les squeezes !

Règle importante

La couleur commune doit avoir une carte d’Entrée quand le squeeze est établi.

Conclusion pour la suite

Le cadre général étant fixé il faut analyser le double squeeze plus en détail en fonction des 2 dispositions des couleurs, possibles. Si on considère – ce que je fais -que Sud a la squeezante et une menace on peut classer les doubles-squeezes en 2 types principaux :
Type D (la menace en Sud est Droite)
Type C (la menace en Sud est Dommune)

Le type C est plus délicat à traiter car il se subdivise en 2 groupes.

Remarque pour finir : Faites bien attention car on peut assez facilement se tromper quand il faut distinguer un double squeeze d’un squeeze simple.

Plus d’informations sur ce sujet et les autres squeezes

Si vous voulez plus de renseignements sur le double squeeze ou sur les squeezes en général contactez-moi. La méthode que j’utilise est très concrète et pratique. Elle s’adresse à tous joueurs ou joueuses à partir de 2ème série . Même en n’étudiant que les squeezes simples on peut améliorer ses résultats très sensiblement !

En ce qui concerne les 3 livres de B. Romanet sur les squeezes (1965) je ne suis pas sûr qu’on puisse encore les trouver facilement. Par contre Le Bridgeur vend une nouvelle édition « Tout sur le squeeze » de B. Romanet (2012) que je n’ai pas encore lue. Voir Le Bridgeur.

Laisser un commentaire