Un squeeze simple « passe-passe »…

La donne

842
93
V1093
DV96
AR10
85
64
AR8432
DV5
DV72
AR852
7
9763
AR1064
D7
105
ESON
11C2p
2SAp3SAp..

Entame : 6 de , 8 en Ouest et 9 en Nord

Le compte des levées, comme toujours !

Levées de tête : 1 , 3 , 2 , 2 , manque 1 levée.
Après l’entame on ne peut plus rendre une seule fois la main en mineure en espérant affranchir ou , en jouant AR et petit par exemple.
La seule possibilité éventuelle serait un squeeze sur les mineures après une réduction de compte. est-ce possible ?

Conditions pour que le squeeze éventuel fonctionne

Menaces : 8 de en Ouest et 8 de en Est.
Gardes : Une carte supérieure au 8 à et une carte supérieure au 8 à .
A ce stade il n’est pas important de savoir lequel des opposants a les 2 gardes. On a affaire à un squeeze simple automatique (ou « parfait ») car les menaces sont réparties entre les deux mains.
Contraintes de distribution : Il faut que la main squeezée ait 4 et 4 au moins. En effet si l’une des mineures est 3-3 chacun des deux adversaires aura une garde ce qui rend le squeeze impossible.

Le jeu

Pour que le squeeze fonctionne il faut réduire le compte, c’est à dire rendre aux adversaires toutes les levées qu’ils ont encore à faire pour ne rester qu’avec une seule perdante. Ici on a 4 levées à donner.

On va les donner immédiatement en rejouant après avoir pris l’entame. Sud va faire 4 levées à . Comme Nord est obligé de garder 3 et 3 , il peut défausser 1 et 1 mais il est aussi forcé de défausser 1 . C’est ce qui fait que la squeezante est à .

Attention aux 3 défausse en Ouest : il faut garder un pour assurer la communication avec Est. Ouest peut défausser 2 et 1 sans problème.

Ensuite quelque soit le renvoi de Sud, on joue 3 fois en finissant en Ouest. C’est le 3ème d’Ouest qui est la squeezante : nord est obligé de défausser 1 ou 1 , ce qui libère la menace correspondante.

Joué comme cela, c’est un squeeze basique à mettre en place car on n’a pas d’autre choix. Ce qui est quand même intéressant c’est de constater que la squeezante est à , dans une couleur plutôt courte. D’autre part c’est Sud qui affaiblit considérablement la main de son partenaire en l’obligeant à défausser un et à le faire squeezer !



V10
DV9
R

6
AR8
5

A85
7
97

D
105

Mais ce n’est pas tout …

Quand le déclarant remet Sud en main, ce dernier se demande pourquoi on vient de lui faire « cadeau » de 4 levées.
Comme il connaît un peu les squeezes, il en comprend vite la raison : le déclarant veut réduire le compte pour faire un squeeze ! Comme Sud ne se voit pas l’objet d’un squeeze il pense que c’est son partenaire en Nord qui va être visé, dans les mineures.

Voilà son raisonnement : pour qu’un squeeze simple fonctionne il faut qu’on n’ait qu’une seule perdante, pas plus, quand on enclenche le squeeze.

Il comprend donc qu’en donnant les 4 levées à le déclarant n’aura plus qu’une seule perdante. Alors il prend la bonne décision de ne pas jouer son dernier pour empêcher la réduction de compte à une seule perdante et faire en sorte que le déclarant en ait encore 2. Finement réfléchi.

Sud choisit qui ne présente aucun danger de donner une levée.

Vous êtes dans l’habit du déclarant, comment réagissez-vous ?

Ne regardez pas la réponse tout de suite. Prenez un moment pour réfléchir en utilisant un jeu de cartes !

La solution

Vous avez encore 2 perdantes. Le squeeze que vous avez planifié ne fonctionne plus comme vous le vouliez. A l’origine il suffisait de se trouver en Ouest au 3ème qui servait de squeezante. On n’avait pas non plus de problème de communication entre Ouest et Est.
Maintenant ce n’est plus le cas : il faut trouver le moyen d’assurer la communication dans les 2 sens. La seule possibilité c’est à . Cependant il ne faut pas bloquer le 10 de qui va servir à communiquer avec Ouest si nécessaire. Vous allez comprendre un peu plus loin, courage !

Le jeu

On prend le retour ♠ de l’As sur lequel on jette la Dame (ou le Valet) pour débloquer le 10 et ainsi conserver une carte de communication entre les deux mains. Notez que même si on n’en a pas encore vu l’utilité d’une communication à ♠ dans les deux sens, ça ne coûte rien de le faire.
Ensuite on joue l’As de , gagnante, qui ne sert plus au squeeze proprement dit (les communications se faisant maintenant par ♠).

On arrive à la position suivante :



V1093
DV9
R10

64
R84
V5

AR852
976
4
D7
10

N’oubliez pas qu’on doit encore donner une levée aux adversaires ! On donnera la levée dans la couleur qui vient d’être défaussée : cela libéra la menace.

Pour savoir quelle couleur va être obligatoirement affaiblie on doit jouer le Roi de ♠. La défausse en Nord va indiquer de quel côté il faut se trouver pour jouer la menace libérée.
Remarque importante : Dans la position ci-contre j’ai supposé que Nord avait défaussé 2 ♠ sur les de Sud. Cependant il aurait tout aussi bien défausser 1 ♠ et 1 . Dans ce cas si Nord fournit sur le Roi ♠ c’est qu’il ne lui reste plus que 3 et que c’est qui est déjà affaibli !

Si Nord défausse : On enlève le Valet de ♠ et on joue le Roi de suivi d’un qui remet Nord en main, ce qui en même temps réduit le compte ! Nord est obligé de rejouer . On tire l’As et le Roi et on remonte au mort via le 10 de ♠ pour faire la dernière levée avec le 8 de qui a été libéré.

Si Nord défausse (ou a fourni ♠) : On enlève le 5 de ♠ pour conserver le Valet qui servira d’Entrée quand le 8 de sera libéré. On joue ensuite As et Roi de et le 5 de qui remet Nord en main, ce qui en même temps réduit le compte ! Nord doit rejouer pour le Roi d’Ouest. Ouest renverra la main en Est via le Valet de ♠. Le 8 de fera la dernière levée.

Et s’il n’y avait pas de squeeze ?

Supposons que Sud décide de ne plus jouer quand on lui rend la main !

Si Sud renvoie ♠ : Il manque toujours une levée pour faire le contrat. Le déclarant a toujours en tête que Nord doit avoir au moins 4 et 4 pour avoir un espoir de gain. Comme il peut encore donner 3 levées il doit changer son plan de jeu : en effet, il suffit de rendre la main 2 fois à pour affranchir 2 levées en Ouest pour faire une levée de plus ! La communication entre les deux mains se fait toujours par ♠. AR de permet de conserver la main deux fois si Nord renvoie à chaque fois qu’il reprend la main à .

Si Sud renvoie au lieu de ♠ cela revient au même.

Par contre si Sud, très inspiré, renvoie , le contrat ne gagnera plus ! Voyez par vous-même.

2 vidéos complémentaires

Pour illustrer très en détail tout ce qui est commenté plus haut consultez les 2 vidéos que j’ai faites : video 1, video 2. Regardez-les dans l’ordre c’est important.

Un commentaire personnel

J’avais intégré cette donne dans un tournoi que j’arbitrais. Je pensais à un squeeze simple pas vraiment difficile pour que plusieurs équipes puissent le trouver. C’est en écrivant le livret d’analyse de la donne que je me suis rendu compte qu’avec une défense subtile le squeeze simple se transformait en squeeze d’élimination avec remise en main.
Mais ce que j’ai trouvé de très intéressant c’était le problème de communication qu’il fallait absolument conserver pour aller d’une main à l’autre sans savoir quelle menace allait être libérée.

On pourrait admirer la défense qui n’encaisserait pas ses 4 levées dès le départ ! Alors que penser d’une défense qui, en plus, rejouerait pour faire chuter le contrat !

J’ai appelé ce squeeze « passe-passe » car il m’a paru « magique » à plusieurs égards ! On a un squeeze simple si la défense prend ses levées de suite ou un squeeze d’élimination avec remise en main si elle n’encaisse que 3 levées à . En plus, et c’est une curiosité, le squeeze est en réalité enclenché par Sud car c’est son 5ème qui force son partenaire à se défaire d’une carte libre à ♠ ou d’affaiblir l’une de ses gardes. Nord fait face à un triple squeeze. Merci mon « gentil » partenaire !

Malgré tout le déclarant n’a pas besoin de penser au départ à autre chose qu’à la mise en place d’un squeeze simple.

Vous voudriez en savoir plus sur les squeezes et comment s’en défendre ?

Vous pouvez me contacter en utilisant l’onglet « Contact » du menu principal. Je verrai alors avec vous ce qu’on peut faire ensemble.

Pour perfectionner votre bridge, à tous niveaux, consultez ibridge, l’excellent site du champion Dominique Pilon, ou celui de Marc Kerlero cliquez ici.

Laisser un commentaire