Pour réussir un squeeze il faut procéder à une réduction de compte si nécessaire

Qu’est-ce qu’une réduction de compte ?

Réduction de compte : Pour qu’un squeeze fonctionne il faut que le nombre de perdantes soit correct quand on l’enclenche. Pour un squeeze simple on doit ramener le nombre de perdantes à 1 avant de jouer la squeezante : on fait donc une réduction de compte, ou rectification de compte.
En d’autres termes on rend aux adversaires les levées qu’ils doivent faire de toute façon. Evidemment si rendre les levées doit engendrer une catastrophe on doit oublier le squeeze et changer de stratégie.
Une solution efficace en général consiste à duquer l’entame le nombre de fois qu’il faut pour rester à 1 perdante.

Exemple

V542
54
542
D432
RD7
DV10
963
V1098
10986
R97632
10
65
A3
A8
ARDV87
AR7

Contrat : 6SA
Entame : Dame de

Compte des levées : 11 levées de tête dont 2 perdantes ( et )
Levées additionnelles éventuelles : 1 si les sont 3-3

Notez qu’à ce stade le champ dans sa grande majorité va jouer sur la répartition des sans chercher plus loin.
Réfléchissez quelques secondes de plus : Comme la répartition des est plus probable à 4-2 (48%) il faut rechercher une autre solution si possible. Avec 1 perdante on doit penser à un squeeze.

Malgré tout on a 2 perdantes ! Mais on peut donner une levée et ne rester qu’avec une perdante pour un squeeze éventuel.

Dans ces conditions un squeeze est-il possible ?

Le squeeze

Les couleurs : et ♠ qui sont les 2 seules couleurs pouvant éventuellement générer la levée qui manque.
Les perdantes : 2 ( et ♠), donc une de trop
Les menaces : En Nord, le 4 de (le 4ème ), et le Valet de ♠.
Les Entrées : Les 2 menaces étant en Nord, c’est obligatoirement Ouest qui doit avoir les 2 gardes. Dans ces conditions il faut aussi que Ouest ait le Roi et la Dame de ♠, sinon Est aurait aussi une garde à ♠, ce qui rendrait le squeeze impossible. Il n’y a donc pas dans ces conditions de problème d’Entrées (Communications) depuis Sud vers Nord.

Le jeu

Dès l’entame on compte 2 perdantes donc une de trop. Il faut donc faire une réduction de compte. Comme on doit toujours perdre 1 , on laisse passer l’entame. La suite est plutôt simple.

On purge les atouts.
On enlève les « gagnantes » qui ne servent pas au squeeze : As de ♠ et AR de .
On tire ensuite les atouts restants avec en finale la squeezante le 7 de . Sur la squeezante Nord défausse en fonction de la carte jouée par Ouest.
Il suffit de surveiller le dernier des 2 gros honneurs à ♠. Si on ne le voit pas c’est que le 4 de va s’affranchir quand on remontera au mort avec la Dame. Notez que si les sont 3-3 il n’y a plus de problème ; cependant, même dans ce cas, essayer le squeeze donne une chance de réussite supplémentaire. 

Remarque : Si après l’entame qu’on laisse passer, Ouest joue le Roi de ♠, on pourra toujours jouer l’As de avant de jouer la squeezante.

Conclusion

Si on prend l’entame on ne pourra pas réduire le compte car on restera toujours avec 2 perdantes dont une à , avant de jouer la squeezante. faites l’essai par vous même. Ouest ne pourra plus être squeezé car il aura une carte libre à qu’il pourra défausser sur la squeezante.

Vous voulez en savoir plus ?

Si vous voulez en savoir plus sur le squeeze d’élimination, très utile, contactez-moi en utilisant l’onglet « contact » du menu principal.

Yves Haïk de l’ABC Saint-Maur Bridge Club, a publié une petite vidéo intéressante en 2018 sur une position à 6 cartes montrant pourquoi la réduction de compte est nécessaire pour réussir un squeeze. Visionnez-là en cliquant ici.

Un Commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.