Les squeezes

Vous voudriez en savoir plus sur les squeezes ?
Contactez moi : ici

Les squeezes

Les squeezes : ce n’est pas qu’une affaire de problèmes !

On a trop abordé les squeezes sous la forme de problèmes à résoudre, ce qui en a donné une image de grande complexité. Dans un sens c’est le but des problèmes !
Pourtant le squeeze est à la portée de tout joueur ayant déjà une certaine expérience du bridge, car dans leur très grande majorité les queezes ont une forme tout à fait abordable sans trop de difficultés.

C’est avant tout « voir » si un squeeze est possible et utile !


Beaucoup d’articles sont publiés sur les squeezes. Cependant leurs auteurs s’attachent principalement à la forme « finale » du squeeze. Or ce qui est vraiment plus utile c’est avant tout d’avoir une méthode logique et rigoureuse pour analyser rapidement si un squeeze est possible, et en comprendre les contraintes. Il faut aussi voir si la mise en place du squeeze ne nuit pas à la réalisation du contrat en utilisant un autre plan de jeu, en comparant leur probabilité de réussite respective.

Pourquoi la grande majorité des joueurs ne pense-t-elle pas aux squeezes ?

3 raisons :
1) La plus fréquente “les squeezes ce n’est pas pour moi” ;
2) La deuxième “je sais que ça existe, ça m’intéresserait, mais je ne sais pas comment faire concrètement” ;
3) La troisième, qu’on entend même dans la bouche de premières séries, « on n’en rencontre pas souvent, donc ça ne fait pas grande différence ».

Pourtant on en a tous vu passer par hasard !

En effet, de temps à autre un squeeze se réalise spontanément sans avoir été volontairement préparé ; il est arrivé “comme ça”, souvent à la surprise même du déclarant. Cela devrait inciter les joueurs à se poser la question du “comment” et du “pourquoi”.
On estime qu’environ une donne sur dix pourrait faire l’objet d’un squeeze, souvent suite à un jeu négligent en défense.
Attention : Cela ne veut pas dire, loin de là, qu’une donne sur dix devrait être traitée en mettant en place un squeeze. En effet il se peut qu’il y est un squeeze mais que ce dernier corresponde à une distribution tout à fait improbable et beaucoup moins bonne qu’un autre plan de jeu.

Pour voir un exemple de squeeze réalisé « par hasard » regardez une vidéo faite par Marc Kerlero en cliquant ici.

La méthode qui permet d’y voir plus clair

Je vous propose une méthode qui démystifie ce côté presque inabordable des squeezes qu’on a laissé s’enraciner. Pour cela je m’appuie sur une étude des squeezes réalisée par Clyde Love qui a eu cette bonne idée qu’il fallait montrer comment analyser la main pour savoir si un squeeze était envisageable ou non.
Si vous voulez être convaincu que le squeeze c’est aussi fait pour vous, contactez-moi, je me ferai un plaisir de vous le montrer.

Programme complet détaillé ici.

Références françaises utiles :

Depuis de très nombreuses années c’est Bertrand Romanet qui est la référence française en matière de squeezes. Vous pouvez vous procurer son dernier livre chez « Le bridgeur » : « Tout le squeeze« .

Robert Berthe et Norbert Lebely ont publié plusieurs ouvrages dont « Le squeeze simple pas à pas », éditions Grasset. ISBN : 978-2-246-48371-7.

Le livre de Vincent Labbé, « Squeezes exquis », est lui aussi très intéressant. ISBN : 978-2-36336-476-0.