Elimination-remise en main

Qu’est-ce qu’un jeu d’élimination ?

Le jeu d’élimination avec remise en main finale est fréquent, vous le pratiquez sans doute.
Que veut dire « élimination » ? Tout simplement qu’on fait en sorte d’enlever chez l’adversaire, d’une façon ou d’une autre, toutes les cartes qui pourraient lui permettre de ressortir de sa main sans rien donner, quand on lui rend la main. On appelle aussi cela « une fin de coup », traduction approximative de l’anglais « end play ».

Pourquoi le fait-on ? Pour le forcer à jouer dans une couleur qui va donner au déclarant une levée qu’il n’aurait pas pu faire autrement. La position classique à l’atout c’est d’avoir chez le déclarant un atout en main et au mort avec, en même temps, une couleur avec un fourchette. L’adversaire mis en main n’a plus le choix qu’entre jouer en « coupe et défausse » ou donner une levée dans la couleur de la fourchette.

On peut procéder à l’élimination d’une couleur adversaire soit directement en jouant la couleur soit en utilisant un squeeze dit « d’élimination » ou « Strip squeeze » en anglais.

Comparez les deux situations

8

87
5
7

AV
7

6
D7
V

Ci-contre un exemple de position à 4 cartes de la fin après avoir éliminé les couleurs directement.
L’atout est .
On joue le 5 de pour mettre Sud en main la main en Sud.
Sud est alors obligé soit de jouer en coupe et défausse, soit de jouer dans la fourchette d’Est.

Il s’agit donc ici d’une fin de coup standard : On a éliminé les couleurs de sorte qu’il ne reste plus de carte de sortie en Sud quand on lui a rendu la main.

98

87
5
7

AV
72

6
D7
V4

La même donne mais à 5 cartes de la fin. Ouest est en main.
On voit qu’à ce stade, si Ouest joue le 5 de , Sud pourra renvoyer que Ouest coupera mais Ouest perdra finalement la Dame de .

Par contre, si Ouest joue le 9 de , Sud pourra défausser sans risque le 6 de . Ensuite, si Ouest joue le 8 de , Est défaussera le 2 de , et Sud devra défausser le 4 de , sa carte de sortie, pour conserver la Dame de seconde ! Ouest remettra Sud en main en jouant vers le Valet. Sud sera obligé de jouer dans la fourchette d’Est.
Il s’agit bien ici d’un squeeze d’élimination. Le 8 de , squeezante, force Sud à enlever sa carte de sortie !

Qui dit squeeze dit réduction de compte

Dans le cas de squeezes simples, doubles ou triples, on réalise toutes les levées à partir du moment où l’on joue la squeezante. C’est à dire qu’on a rendu aux adversaires toutes les levées qu’ils doivent de toute façon gagner, avant de jouer la squeezante. C’est ce qu’on appelle réduire le compte. A contrario, dans le cas d’un squeeze d’élimination on va réduire le compte en rendant la main à l’adversaire squeezé après avoir jouer la squeezante !
En d’autres termes, au moment où le squeeze d’élimination va être enclenché le déclarant doit avoir exactement 2 perdantes.

Bien compter les cartes

Dans un jeu d’élimination le facteur sans doute le plus essentiel, est de bien compter les cartes qui sont jouées et défaussées par les adversaires. C’est ce qui va permettre entre autre, de reconstituer aussi finement que possible les mains des adversaires.

Exemple d’une donne complète

Note préalable : Je suppose que vous savez déjà ce qu’est un squeeze et comment on fait pour le mettre en place correctement. Si vous voulez approfondir vos connaissances en matière de squeeze je suis à votre disposition. Vous pouvez me contacter en cliquant sur l’onglet « Contact » du menu principal.

Dans la donne suivante on va voir qu’en cherchant une remise en main on peut aussi découvrir un squeeze simple qui améliore sensiblement le score.

AD52
972
R5
ARV7
R63
DV1083
V7
952
V94
64
10942
D1084
1087
AR5
AD863
63

Contrat et entame

3SA joué par Sud sans intervention adverse.
Entame : Dame de

Les levées

7 levées de tête : 1 , 1 , 3 , et 2

Levées supplémentaires éventuelles :
Si les sont répartis 3-3 le contrat gagne ; Si V10 de 3ème, on gagne
Si l’impasse T ou P est favorable le contrat gagne.

Sauf répartition défavorable des et les 2 impasses qui ratent, les probabilités de réussir 10 ou 11 levées sont excellentes. Cependant, peut-on sécuriser le coup et, pourquoi pas, améliorer le résultat ?

Analyse et jeu préliminaire

Au premier coup d’œil, avec les fourchettes / en Nord on peut déjà penser à une remise en main en Est. Pour cela il faudra lui enlever toutes ses cartes de sortie possibles à et .

On va donc laisser passer l’entame. C’est de toute façon une bonne pratique d’abandonner à l’adversaire le plus tôt possible une levée qu’il fera de toute façon. Bien entendu on ne le fait pas aveuglément si cela doit entraîner la perte du contrat. Ouest continue pris en Sud.

On teste les en tirant 3 honneurs pour constater qu’Est en a 4. On continue pour affranchir le 5ème de Sud.

Est qui est mis en n’a plus de carte de sortie à ou . Il est forcé à renvoyer ou dans les fourchettes du déclarant ! Au vu du mort il choisit de jouer le 4 de , le 7 en Sud, le Roi en Ouest et l’As en Nord. Le déclarant, très attentif, comprend qu’Est a sans doute le Valet de et qu’un squeeze contre Est devient alors possible !

Constat : En jouant pour faire un jeu d’élimination avec remise en main on découvre que si Est a le Valet de ♠ et la Dame de , un squeeze simple est envisageable pour faire +2, sans mettre le contrat en danger.

La structure du squeeze simple qu’on vient de découvrir

Les 2 menaces : 10 de en Sud et Valet de en Nord.
Les 2 gardes en Est : Dame de et Valet de .
La squeezante : 6 de
Entrée en Nord : Roi de
Carte libre en Nord : 2 de (sur la squeezante)
Carte à surveiller : Valet de

Le jeu

Attention : Les 2 menaces ne pouvant pas être en Nord (devant les 2 gardes) il faut impérativement enlever la Dame de de Nord AVANT de jouer la squeezante (coup de Vienne) pour transférer la menace vers le 10 de en Sud.

On enlève les cartes maîtresses qui ne servent pas strictement au squeeze :
As de et As de (dans cet ordre pour se retrouver en Sud pour jouer la squeezante), Est défaussant le 8 de sur l’As de .

On joue le 6 de , la squeezante, Nord défaussant le 4 de . Est est alors squeezé entre le Valet de et (il ne reste que D10).

Que peut-on retenir de cette donne ?

La remise en main oblige Est à jouer dans l’une des 2 couleurs critique et à faire prendre un honneur de son partenaire. Si Ouest avait pu conserver le Roi de le squeeze n’aurait pas fonctionné car aurait été gardé des 2 côtés, en Ouest et en Est.
Est s’est affaibli au point qu’il devient la victime d’un squeeze.
Dans la classification que j’utilise ce squeeze est un squeeze simple type S1 (Menace en face de la squeezante, avec son entrée), automatique.

Vous voulez en savoir plus sur le squeeze d’élimination ?

Si vous voulez en savoir plus sur le squeeze d’élimination, très utile, contactez- moi en utilisant l’onglet « contact » du menu principal.

Regardez aussi la vidéo suivante faite par Peter Hollands (en anglais). Elle explique très bien comment il réalise un chelem à SA pas du tout évident au départ : cliquez ici.

Laisser un commentaire